Le 5 février 2019, nous entrons dans l’énergie du printemps. La vie commence à renaître à l’extérieur. Mais que se passe-t-il au niveau énergétique dans notre corps ? Et comment le soutenir au mieux ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.


1/ La nature est en nous !

           Le mouvement BOIS

  • Organe/Entraille : Foie / Vésicule Biliaire
  • L’orifice : Les yeux
  • L’émotion : La colère
  • La saveur : L’acide
  • La couleur : Le vert
  • Le son : le cri

2/ Naissance

3/ Comment s’adapter au printemps

En conclusion


La médecine chinoise se base sur l’observation. Après le repli de la nature sur elle-même lors de l’hiver, l’arrivée du printemps annonce la sortie vers l’externe. La sève des arbres commence à monter, les animaux à sortir, … L’énergie commence doucement à se mettre en mouvement vers l’externe !

1/ La nature est en nous !

Nous faisons partie de la nature. L’homme microcosme est à l’image de la nature macrocosme. Comme pour la nature, il est temps pour nous de commencer à nous mettre en mouvement et de sortir un peu plus.

Le mouvement BOIS

Grâce à l’observation de la nature, les chinois ont mis en place un système de classement du monde manifesté  : les 5 mouvements (ou éléments) : Bois, Feu, Terre, Métal, Eau. Sous chaque élément, nous retrouvons : une saison, un organe, une entraille, une émotion, une saveur, une couleur, un son, une direction, … . Nous allons voir, dans cet article, celui correspondant à la saison du printemps : Le BOIS. En effet, ce qui nous saute au yeux quand arrive le printemps, c’est la nature : les bourgeons sur les arbres, son changement. Mais aussi le vent qui est le climat pour lequel nous pouvons être plus sensible.

Organe/Entraille :  Foie / Vésicule Biliaire

L’organe Foie et l’entraille Vésicule Biliaire sont très sollicités pendant cette période. (Je rappelle qu’il s’agit ici de fonctions énergétiques et non de fonctions selon la médecine classique) Le Foie stocke et draine le sang. Il régule le volume sanguin dans tous le corps. Sachant que le sang et le Qi sont liés, cela signifie qu’une bonne circulation du sang est nécessaire à la bonne circulation de l’énergie (le Qi). Si le drainage est entravé il peut y avoir des douleurs importantes par exemple.

Quand les muscles se mettent en mouvement, c’est le Foie qui leur envoie du sang (le Cœur le fait circuler). Ce qui signifie que, s’il y a un déséquilibre de cette fonction énergétique, nous pouvons avoir des contractures musculaires, des tendinites, des engourdissements, …

C’est aussi le Foie qui gère le volume sanguin des règles. Une absence de règles (aménorrhée), un saignement abondant (ménorragie), des règles douloureuses (dysménorrhée) peuvent être des signes d’un déséquilibre énergétique du Foie.

Zoom sur la Vésicule Biliaire :Printemps choix

le Qi du Foie se concentre pour devenir de la bile qui est stockée dans la vésicule biliaire. La bile s’écoule quand le corps en a besoin lors de la digestion des aliments. La vésicule biliaire est donc bien drainée quand le Qi du Foie est bien équilibré. La vésicule biliaire est en rapport avec l’esprit de décision. Vous savez, quand vous êtes dans une situation où il faut choisir rapidement et que vous ne savez absolument pas quoi choisir. Autrement dit « Avoir le cul entre deux chaises ». Et bien si vous n’arrivez pas à vous décider, c’est que probablement, il y a un déséquilibre énergétique de la vésicule biliaire.

La digestion sera également impactée par un déséquilibre énergétique du Foie. Par rapport à la bile comme nous l’avons vu plus haut ou si le Foie empêche la Rate de faire son travail. Alors, on pourra avoir des nausées, des selles molles, une digestion difficile, une diminution de l’apétit, …

L’orifice : Les yeux

L’ouverture du Foie se fait aux yeux. Le sang du Foie nourrit et humidifie l’œil. Sa qualité en améliorera la vue. Le liquide du Foie est la larme. Les yeux et le liquide lacrymal peuvent donc nous donner une indication de l’état énergétique du Foie.

Autre information, le Foie abrite le HUN (prononcé roun). Il s’agit de l’âme ethérée. Je ne rentrerai pas dans le détail de ce que c’est exactement car moi-même je n’ai pas encore tout bien compris. Visiblement si je vous dis qu’il s’agit de notre âme, ça serait réducteur de ce que c’est en réalité. Ceci dit, pour comprendre où je veux en venir, vous pouvez rester sur cette idée. Si j’en parle ici c’est pour faire le lien quand on dit que les yeux sont le reflet de l’âme. Finalement, la médecine chinoise confirmerait cette expression ! Le HUN aiderait au discernement, à l’imagination et à la créativité et effectivement il s’agit du sens, la vue, qui voit le plus loin.

oeil du Foie

L’émotion : La colère

La colère prend la forme d’un jaillissement qui sort de la personne. Nous pouvons observer que cette expression est plus fréquente au printemps, que c’est plus difficile de la canaliser ou au contraire que rien ne sort ! Je rappelle que les émotions sont normales et nécessaires. Comme le vent agite la nature, la colère nous agite à l’intérieur. Soit nous retenons cette agitation, soit nous la laissons s’exprimer. Plus nous la retenons et plus ce vent devient tempête.

La saveur : L’acide

L’acide à cet effet de transpercer telle la percée de la végétation au printemps. Si vous mangez trop acide, le Foie en sera lésé. Il est important d’équilibrer cette saveur suivant si vous en avez besoin ou pas. Si cette saveur est manquante dans votre alimentation, effectivement elle pourra être utilisé pour renforcer l’énergie du Foie.

La couleur : Le vert

Le vert est la couleur de la nature, de la végétation. Ce n’est donc pas étonnant qu’elle soit associée au printemps. La couleur verte pourra donc nous aider à tonifier le Foie.

En Qi Gong, les couleurs apportent une dimension supplémentaire. Visualiser le vert pendant le mouvement associé au Foie renforcera le travail. On peut aussi visualiser le vert en méditation ou sur des positions statiques. Le feng shui l’utilise dans la maison dans le secteur Est.

Printemps

Le son : le cri

Le cri permet de libérer la colère mais s’il y a trop de cris c’est que le corps à besoin d’aide pour s’équilibrer au niveau énergétique.

2/ Naissance

Le printemps est le moment de l’aube, de la naissance de la lumière, du jaillissement, de la croissance. Tel un arbuste qui sort de terre, il est temps pour nous de sortir de notre maison. C’est l’extériorisation, le yang se montre, la lumière est de plus en plus présente.

Naissance de nouveaux projets

C’est aussi le moment de faire jaillir les nouveaux projets, de leur donner vie, de les mettre dans la matière ! De votre intériorisation cet hiver, peut-être des idées sont-elles venues à vous !? Si ce n’est pas le cas, c’est ok. Un outil formidable pour faire pousser votre projet ou tout simplement en prendre connaissance, est le tableau de visualisation. Si vous l’avez déjà fait pour l’année 2019, vous pouvez le regarder, prendre le temps de le ressentir, de le vibrer ! Si vous ne l’avez pas fait, c’est LE moment. Vous pouvez le faire pour un projet ou pour l’année. Sur un calendrier ou une feuille A3, vous allez coller des images, des mots qui vous inspirent. Ne cherchez pas trop à comprendre ou réfléchir, découpez ce qui vous plaît et collez de la même façon. Avant de commencer, faites quelques respirations en conscience. A vos ciseaux !!!

Accueil de ces nouvelles énergies

Afin d’accueillir comme il se doit ces nouvelles énergies, Il va être temps de leur faire de la place. Faire le ménage de printemps dans sa maison permet de faire de la place physiquement et énergétiquement pour votre maison mais aussi pour vous ! Alors, n’hésitez pas à trier, donner, jeter, nettoyer 😉

3/ Comment s’adapter au printemps

Voici quelques propositions pour vous soutenir dans le passage au printemps qui peut être parfois difficile :

  • Aller voir ou inviter ses amis 🙂 ;
  • On continue de prendre soin de soi (faire un bon repas, prendre un bon bain, écrire dans son journal, …) ;
  • Se trouver un atelier de développement personnel 😉 afin de rencontrer d’autres personnes ;
  • Aller faire des balades dans la nature pour s’imprégner de ce vert et de ce bois :
  • Faire des activités physiques. On peut rester sur des activités douces comme en hiver avec le Qi Gong, le yoga, le pilate, … . On peut rajouter le Tai Chi style yang qui est doux et de saison. Le Qi Gong du printemps aura des mouvements plus amples que ceux de l’hiver mais moins que ceux de l’été. On pourra commencer à rajouter une activité plus physique mais en faisant attention à ses muscles et tendons car c’est le Foie qui les humidifie et les nourrit. C’est pour cela qu’il faut y aller progressivement et bien penser à s’étirer.Printemps étirement
  • Faire des méditations avec la couleur verte (par exemple inspirer un joli vert, souffler un vert sombre ou visualiser le vert sur notre Foie puis partout, …);
  • Manger un peu de saveur acide si vous n’en n’avez pas dans votre alimentation et si vous n’avez pas de problèmes d’acidité. Par exemple le jus d’un demi-citron le matin dans un verre d’eau tiède avec un peu de miel est excellent. Attention au détox du Foie proposées sur le marché, c’est une période où le Foie est déjà très sollicité par le climat, alors c’est important d’y aller en douceur pour l’aider. Ici, nous optons chaque année pour la sève de Bouleau. Elle est récoltée et consommée au moment de la montée de la sève, ça correspond parfaitement au besoin de notre corps. En plus c’est local et 100% naturel ;
  • Pour la gestion de la colère, c’est important de la laisser sortir. Mais c’est mieux si elle n’est pas dirigée sur quelqu’un. Vous pouvez prendre un oreiller, exprimer votre colère et crier en tapant sur l’oreiller. Testé et approuvé par toute la famille 🙂 Vous pouvez aussi l’exprimer en l’écrivant sur un papier.

En conclusion

Pour résumer, le passage de l’hiver au printemps est parfois difficile. Plus on aura profité de l’hiver pour se recentrer et s’intérioriser et plus ce passage sera facilité. La remise en mouvement est importante mais il faut y aller en douceur. Les muscles et les tendons sont nourris et humidifiés par le Foie ainsi que les yeux. Il est donc nécessaire d’y aller doucement afin d’éviter les tendinites, claquages ou autres problèmes de cet ordre. Le mieux pour profiter du retour de la lumière et de la nature verdoyante, c’est d’aller s’y balader. Ainsi, on se reconnecte à la terre tout en faisant du bien à notre Foie. Et comme on lâche notre quotidien, c’est une belle forme de méditation.

Le but de cet article est de vous rendre plus conscient de votre corps afin de mieux le soutenir. Il n’est pas question ici de faire un bilan énergétique pour savoir si le Foie est en déséquilibre énergétique. La médecine chinoise est bien plus complexe que cela et prend la personne dans sa globalité. Si vous sentez qu’il y a un problème, le mieux c’est d’aller consulter votre généraliste.

 

J’espère que cet article vous à plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page d’accueil et à me suivre sur Facebook.