Et voilà, la lumière commence à diminuer, c’est l’automne ! Le 8 août 2019, nous entrons dans l’énergie de l’automne. Nous commençons à ralentir le rythme. Mais que se passe-t-il au niveau énergétique dans notre corps ? Et comment le soutenir au mieux ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.


1/ La nature est en nous !

           Le mouvement MÉTAL

  • Organe/Entraille : Poumon / Gros Intestin
  • L’orifice : Le nez
  • L’émotion : La tristesse
  • La saveur : Le piquant
  • La couleur : Le blanc
  • Le son : Les pleurs

2/ Récolte

3/ Comment s’adapter à l’automne

En conclusion


La médecine chinoise se base sur l’observation. Maintenant que toute l’énergie est sortie vers l’externe, il est temps de faire revenir tout doucement cette énergie vers l’interne. Pour faire ce repli, la nature va nous donner de merveilleuses couleurs de coucher de soleil !

automne feuille

1/ La nature est en nous !

Nous faisons partie de la nature. L’homme microcosme est à l’image de la nature macrocosme. Comme pour la nature, il est temps pour nous de commencer notre repli vers l’interne.

Le mouvement MÉTAL

Grâce à l’observation de la nature, les chinois ont mis en place un système de classement du monde manifesté (monde de la matière) : les 5 mouvements (ou éléments) : Bois, Feu, Terre, Métal, Eau. Sous chaque élément, nous retrouvons : une saison, un organe, une entraille, une émotion, une saveur, une couleur, un son, une direction, … . Nous allons voir, dans cet article, celui correspondant à la saison de l’automne : Le MÉTAL. Les fleurs et les fruits sont tombés de l’arbre. Les graines vont s’enfoncer dans le sol. Le métal représente donc ce qui est précieux (caché dans la terre).

Organe/Entraille : Poumon / Gros Intestin

L’organe Poumon et l’entraille Gros Intestin sont très sollicités pendant cette période. (Je rappelle qu’il s’agit ici de fonctions énergétiques et non de fonctions selon la médecine classique).

Le Poumon aide le cœur à propulser le sang. Il est responsable de la respiration, cela va lui permettre de créer le « Zong Qi » (énergie des aliments et de l’air) et de s’auto-nettoyer. Lors du mouvement respiratoire, le Poumon se charge de l’expiration et le Rein reçoit l’inspiration.

Le Gros Intestin accepte ce que transmet l’Intestin grêle, absorbe les liquides, transforme et transporte les déchets vers l’anus. Il y a ici aussi (comme pour l’intestin grêle) cette notion d’être ouvert et prêt à recevoir. Mais aussi avoir le lâcher prise pour laisser sortir. Exemple lors d’une constipation, on peut se demander ce qu’on ne veut pas lâcher dans sa vie.

Zoom sur Poumon :

Le Poumon s’occupe des liquides organiques dans le réchauffeur supérieur (haut du corps). Au milieu c’est la Rate et en bas c’est le Rein.

Tous les matins, le Zong Qi (énergie des aliments et de l’air) donne à chaque méridien la qualité qui lui correspond (exemple : le salé pour le méridien du Rein).

Le Poumon donne sa puissance à la voix. Si l’énergie du Poumon est défaillante, la voix sera faible.

Dans l’article sur l’été, le cœur est comparé à l’empereur car il organise et gouverne tout le corps et reçoit les informations de l’extérieur. Ici, le Poumon est comparé au premier ministre car il diffuse les ordres de l’empereur aux cellules du corps.

Le Poumon gère la peau du corps et donc les pores. C’est lui qui s’occupe de la transpiration. Dans sa fonction d’auto-nettoyage, il fera sortir les liquides par les pores. Mais l’ouverture et la fermeture des pores peuvent être entravées si l’énergie du Poumon n’est pas bonne (ex : en vide d’énergie, ils peuvent être ouverts et y avoir transpiration spontanée).

La peau représente la limite de notre corps physique. C’est le lieu d’échange entre l’interne et l’externe. Comme le Poumon qui est le lieu d’échange entre (l’externe) l’air et (l’interne) le sang.

Automne arbre

Un arbre ressemble à un Poumon

L’orifice : Le nez

L’ouverture du Poumon se fait au nez. Il sert à respirer, à faire rentrer et sortir l’air et pour l’auto-nettoyage du Poumon.

L’odorat est une fonction essentielle. Les odeurs nous rappellent des souvenirs. Elles laissent des traces. Par exemple, pour les nourrissons, on se sert de l’odeur de la maman pour les apaiser. Preuve que nous avons tous une odeur unique.

Nous pouvons sentir tous les « souffles », toutes les énergies qui n’ont pas de formes comme les fleurs, les gens, … 😉 Nous nous servons de cette faculté à sentir inconsciemment et à chaque instant.

L’émotion : La tristesse

A l’image de l’automne, la tristesse est un repli vers soi avec un mélange de mélancolie et de peine.

S’il y a chagrin, désespoir, anxiété cela peut nuire au Poumon ou cela signifie que l’énergie du Poumon est déjà touchée.

La saveur : Le piquant

La saveur piquante disperse/distribue. En manger un peu tonifiera le Poumon. Attention de ne pas trop en manger.

La couleur : Le blanc

Le blanc est la couleur de l’éclat du métal.

En Qi Gong, les couleurs apportent une dimension supplémentaire. Visualiser le blanc pendant le mouvement associé au Poumon renforcera le travail. On peut aussi visualiser le blanc en méditation ou sur des positions statiques. Le Feng Shui l’utilise dans la maison dans le secteur Ouest.

métal

Le son : les pleurs

Les pleurs permettent de faire sortir la tristesse. C’est donc important d’exprimer cette émotion par les pleurs. Mais si ça dure trop longtemps et qu’il y en a trop c’est que le corps à besoin d’aide pour s’équilibrer au niveau énergétique.

2/ Récolte

L’automne est le temps de la récolte mais également des semailles ! C’est le moment ou la lumière commence à redescendre.  Il est temps pour nous de ralentir le rythme, de prendre le temps de se poser pour respirer. Comme au Printemps, c’est le temps de se débarrasser du superflus. Nettoyer sa maison et son corps pour laisser la place aux nouvelles énergies est important. On prendra un temps pour s’organiser afin d’être prêt pour l’hiver.

Croissance et développement des projets

Les projets sont réalité et sont dans la matière. Il est temps d’en récolter les fruits et de commencer à penser aux prochains. C’est la fin de certains d’entre eux mais de nouvelles idées commencent à arrivées. Ici, pareil, nous prenons le temps de nous organiser.

L’arbre doit lâcher la feuille pour ramener son énergie au centre afin de se protéger pour l’hiver. La feuille qui n’est plus nourrie par l’arbre devient d’une couleur magnifique, tombe et devient de l’humus pour le sol. C’est important d’arriver à lâcher prise afin que vos projets soient magnifiques et nourrissent le monde 😉

3/ Comment s’adapter à l’automne

Voici quelques propositions pour vous soutenir pendant l’automne :

  • Le yin commence à remonter et le yang à descendre, il est important de trouver un juste milieu entre les sorties et les temps de repos, les temps entre amis et les temps seuls. On ralentit le rythme et les sorties et si on peut se coucher plus tôt, c’est bénéfique pour le corps ;
  • On continue de prendre soin de soi avec des balades dans la nature, on prend le temps de respirer et de s’imprégner de ses merveilleuses couleurs qui réchauffent le cœur. (Avez-vous remarqué que les arbres ressemblent à des poumons ?) ;
  • Se trouver un atelier de développement personnel 😉 afin de rencontrer d’autres personnes et de commencer à se retrouver en mode cocooning ;
  • La sècheresse est le climat de la saison et sera aussi visible sur le corps. Respirer va aider le corps à diffuser les liquides vers la surface de la peau. N’hésitez pas à aidez la peau avec des produits naturels tels que l’aloé-vera, l’huile de coco, huile végétale, …
  • Durant les activités physiques nous essayons de penser à ne pas trop aller dans l’expansion des mouvements, nous les retenons un peu afin de commencer à aller vers l’intérieur du corps (bien sûr c’est plus facile à appliquer sur des activités telles que le Qi Gong, Tai Ji, Yoga,…) ;
  • Faire des méditations avec la couleur blanche ;
  • Prendre du temps pour soi est important ;

RESPIRER

mala

Mâlâ

Savez-vous à quoi sert un mâlâ ? Ce fameux collier avec 108 perles de bois de plus en plus à la mode. C’est un chapelet utilisé par les moines bouddhistes et hindouistes pour réciter les mantras. Un des exercices qui m’a le plus aidé avec la respiration est bien celui-là ! Le but est de réciter le mantra toujours avec le même ton de voix et de se servir du mâlâ pour compter (le pompon est le repère).

  • Manger un peu de saveur piquante, (gingembre, coriandre, cannelle, curcuma, …) s’il y en a trop, essayez de réduire (il y a peut-être un déséquilibre énergétique) ;
  • Manger les fruits et légumes de saison et locaux, beaucoup sont blancs (choux, céleri, poireau, raisin blanc, poire, pomme, …) ceux dits racines sont très bon pour le Poumon ;
  • Pleurer pour exprimer sa tristesse, la faire sortir, est très important. Mais s’il y a trop de pleurs, ou si ça dure trop longtemps, pensez à vous faire aider car cela peut léser l’énergie du Poumon. Quand il s’agit de situations difficiles, c’est très compliqué d’arriver à prendre du recul seul ;
  • Chanter ! Si cela vous aide à mieux respirer, chanter est un excellent exercice respiratoire. (Normalement, le chant dépend de la Rate mais là nous sommes sur une aide à la respiration)

respiration chant

En conclusion

L’automne est la mi-saison pour se préparer à l’hiver. La nostalgie des longs jours chauds de l’été nous rend triste et c’est normal. C’est important de continuer à cultiver notre joie tout en acceptant notre tristesse et en ayant un lâcher-prise suffisant. Plus les échanges avec l’extérieur seront de qualité et mieux ça sera pour votre corps (air, alimentation, discussions, …). Et n’oubliez pas de faire le ménage dans tous les domaines de votre vie pour accueillir comme il se doit l’arrivée des énergies de l’hiver. Et pour finir, je le répète une dernière fois : RESPIREZ !

 

Le but de cet article est de vous rendre plus conscient de votre corps afin de mieux le soutenir. Il n’est pas question ici de faire un bilan énergétique. La médecine chinoise est bien plus complexe que cela et prend la personne dans sa globalité. Si vous sentez qu’il y a un problème, le mieux c’est d’aller consulter votre généraliste.

J’espère que cet article vous à plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page d’accueil et à me suivre sur Facebook.

​​Découverte d'un mantra

​VIVRE EN HARMONIE AVEC SON ENVIRONNEMENT

Vous aimeriez en savoir plus pour arriver à vivre en harmonie avec vous-même et votre environnement ? Alors ce guide devrait vous y aider :

ebook confiance en soi